Amapp du Gâtinais

Au milieu des arbres chez Michèle, séance du 6/12/2008

vendredi 12 décembre 2008 par Guylaine

Compte rendu du 6 décembre 2008 Taille chez Michèle

Présents : Michèle, Flore , Catherine, Laurence, Sylvie, Didier, Christophe, Pascale.

Notre verger étant en attente de quelques travaux, notre groupe décide donc de s’occuper un peu en prenant un cours de taille. Michèle propose son jardin. Nous voilà partis aux Thénards….quelque part en dans le Loiret.
Le temps est mitigé, pas franchement beau. Nous arrivons les uns après les autres et Michèle en hôtesse accueillante nous réchauffe en nous offrant thé, café et petits gâteaux. Nous attendons Laurence pour commencer et la voilà qui arrive en vélo. Quel courage !

Bien la visite du jardin commence. Le premier arbre est un prunier mirabelle. Le tronc est en partie éventré. Ecureuil ? Frelons ? Quel et le coupable ? Conseil de Sylvie le remplir d’argile verte.
Nous passons à l’arbre suivant…un cerisier « cœur de pigeon ». Avec beaucoup d’hésitation nous coupons une petite branchette. Notre Maître en taille « Obi Wan Roger » étant absent. C’est Christophe qui s’y colle. Très bon prof également. « Le cerisier se taille de préférence après la récolte ». De sa poche il nous sort un rouleau de ...scoubidou… Mac Gyver est avec nous… n’empêche il n’y a rien de mieux pour attacher les branches sans les abîmer. Il s’en sert pour rapprocher une branche du cerisier vers le centre de l’arbre…Harmonie.
Au suivant… prunier « Reine Claude Dorée », c’est inscrit sur l’étiquette. Christophe nous fait remarquer que les branches partent de trop bas. Son conseil ; garder les 3 branches du milieu. Dans un silence religieux Flore puis Didier coupent deux branchettes en respectant bien le conseil de Christophe. Se servir de la scie plutôt que le sécateur, cela fait un travail plus propre et scier avant le bourrelet. Nous mettons un peu de mastic cicatrisant sur les coupes et allons vers un ancien prunier, rien à dire, le travail effectué par Michèle est correct.
Suivant… un mirabellier de Nancy nous tend ses branches. Comme le Reine Claude celui-ci est bien bas. Après avoir tous tourné autour plusieurs fois…non non ce n’est pas un rituel…Sylvie et Catherine taillent quelques branchettes. Continuons.
Un pommier. Nous n’y touchons pas il est très beau comme ça.
Framboisiers remontants. Michèle a déjà effectué la coupe d’hiver. Un peu trop ras signale notre prof, appuyé dans ces dires par Laurence. La taille de ces framboisiers s’effectue juste en dessous de l’endroit il y a eu des fruits. Eliminer aussi les branches sèches.
Voici maintenant un poirier. Après réflexion commune, nous coupons trois petites branches. Je me lance dans la taille du poirier. Il faut retirer quelques dards pour en laisser un tous les 10 cm environ et plutôt ceux de l’extérieur. Il faut aussi écarter les plus grosses branches. A Michèle de trouver le moyen.
Nous passons à l’arbre suivant ; un autre pommier. Retour de Michèle qui inspecte le travail fait sur le poirier. Elle nous rejoint et nous annonce que nous sommes devant le « Jacques Higelin ». Espèce de pommier non encore répertorié, même par les Croqueurs de Pommes. L’arbre est un peu malade. Il faudra mettre la partie malade à nu et badigeonner de bouillie Bordelaise un peu épaisse ; dixit Doc Christophe.
Poursuite de la visite. Groseilliers : nettoyer au pied et retirer le bois mort. Ne pas couper le bois avant deux ans. Poirier Verte Longue :ok.
Les pêchers , Michèle a fait un essai de mettre des coquilles d’œufs pour empêcher la cloque. Résultat mitigé. Sinon pour les arbres, sélectionner au printemps. Un nouveau pommier super vigoureux. Les branches montent très haut. Michèle va chercher l’échenilloir et Didier, le plus grand d’entre nous, se met à la taille sous les encouragements de Sylvie. Conseil de Christophe : couper 1/3 de la branche, de préférence au dessus d’un œil qui part vers l’extérieur. Pas facile à cette distance à moins d’avoir des yeux de lynx. De toute manière nous effectuons une coupe légère, car il ne faut pas raccourcir trop un arbre vigoureux .

Nous terminons cette visite de plus d’une heure par un pommier de très belle forme. Puis nous rentrons nous mettre au chaud riche de nouveaux enseignements. Petite réunion sur le verger.
Question de Sylvie : la présidente de l’Amapp nous demande de mettre sur le site internet nos comptes-rendus de nos séances verger depuis le début. D’un commun accord nous décidons de faire un compte-rendu général des 2 années. Sylvie l’ayant déjà fait pour l’Amappassion, nous reprenons le même.

Voilà c’est la fin de la journée. En attendant la clôture de notre verger, une nouvelle rencontre au mois de Janvier ? Pour la galette ? Pourquoi pas ?

Pascale.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 701 / 96028

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Quand les amappiens se regroupent ...  Suivre la vie du site Groupe verger  Suivre la vie du site <B>Compte-rendus des séances du groupe verger (...)  Suivre la vie du site 2008   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License