Amapp du Gâtinais

Physalis

jeudi 6 novembre 2008 par Juanfe

Coqueret du Pérou, Alkékenge, groseille du cap, coqueret du Pérou, « amour en cage », uchuva… le physalis porte plusieurs noms. Sa baie jaune orangée à la saveur très particulière (acidulée, évoquant un peu l’ananas, la groseille à maquereaux) est camouflée par une enveloppe en forme de cœur.

Sa préparation

Il suffit d’entrouvrir l’enveloppe pour libérer les physalis qui, protégés, n’ont même pas besoin d’être nettoyés pour être croqués.

Sa conservation

Ces fruits, toujours enveloppés, peuvent se conserver plusieurs semaines (voire jusqu’en janvier) si vous les placez dans un endroit aéré, en les étalant sur un plateau

En cuisine

Crus, les physalis se glissent dans les salades de fruits ; ils composent des douceurs prisées lorsqu’ils sont plongés dans du caramel ou du chocolat.
Cuits, ils deviennent garnitures de tarte, confitures ou chutney ; ils peuvent aussi accompagner les viandes blanches.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 616 / 94431

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En cuisine   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License